Tortue d'Herman (Testudo Hermanni)

tortue-d-herman-01.jpg

La carapace de cette tortue est brun jaunâtre à brun foncé, les marques claires étant progressivement envahies par un pigment foncé avec l'âge. On la confond aisément avec la tortue Mauresque (T. Graeca) mais sa carapace est plus bombée et les plaques sont également plus renfoncées. On distingue cette espèce à l'absence d'éperon sur sa cuisse, même s'il y a un à l'apex de la queue, ainsi qu'à la présence de deux plaques juste au-dessus de la queue. Comme toutes les tortues d'Europe, elle est protégée car elle a été trop chassée pour sa chair ou pour le commerce des animaux. Désormais, les principales menaces viennent des feux de broussailles, de la destruction des habitats et du réseau de circulation routière.

Distribution :

Sud de l'Europe. Broussailles, près et dunes.

Reproduction :

Elle pond 2 à 10 oeufs.

Espèce Proche :

T. Marginata et la tortue Maresque (T. Graeca)

Morphologie :

tortue-d-herman-02.jpg

- La superficie du pigment foncé augmente avec l'âge

- Carapace très bombée à plaques arrondies

- Carapace brun jaunâtre à brun foncé

- Membres antérieurs avec des longues griffes pour creuser

- Membres postérieurs avec de courtes griffes pour marcher

- Eperon au bout de la queue

Nourriture :

- Plantes : Concerne les reptiles herbivores, notamment les tortues.

Autres Informations :

- Famille : Testudinidae

- Espèce : Testudo Hermanni

- Pays : Europe

- Statut : Rare

- Longueur : 15 à 20 cm

- Activité : La Journée

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site