Scalaires

Le corps du scalaire ne ressemble à celui d'aucun autre Cichlidé : il est en forme de disque et comprimé latéralement, avec de longues nageoires en voile qui augmentent considérablement sa hauteur.

Il y a deux espèces sauvages, Pterophyllum Altum et Pterophyllum Scalare, à partir desquelles des variétés d'élevage ont été développées.

Leur succès est dû à leur silhouette élégante, à leur nage gracieuse et aux soins parentaux qu'ils prodiguent : les parents surveillent l'un et l'autre la ponte et font circuler l'eau par-dessus les oeufs, déposés sur des feuilles et des tiges.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×