Islandais

islandais-02.jpg

En Islande, où il occupe une place bien spéciale dans la vie locale, l'Islandais est considéré, malgré sa petite taille, comme un cheval, plutôt que comme un poney. Il a été introduit en Islande dans les drakkars des Vikings entre les années 860 et 935 de notre ère.

Origine :

Peu de races, à égal de l'islandais, peuvent revendiquer une telle pureté de sang, aucun croisement viable n'ayant été réalisé depuis près de mille ans. Un élevage sélectif a été pratiqué dès le Moyen Âge, mais des programmes rigoureux n'ont été mis en place qu'en 1879 à Skagafjördur, principal centre d'élevage. C'est la qualité des cinq allures particulières à cette race qui est surtout appréciée, et de nombreux haras se sont aussi spécialisés dans l'une des quinze robes reconnues.

Caractéristiques :

Ces poneys vivent souvent en troupeaux semi-sauvages, car ils peuvent survivre en plein air aux hivers rigoureux d'Islande. On les utilise pour divers travaux, ce sont des animaux de boucherie, et ils font partie intégrante des épreuves sportives traditionnelles d'Islande. En plus des trois allures traditionnelles, le pas, le trot et le galop, l'Islandais a un amble trotté (skeid) et le fameux tölt, un pas amblé rapide.

Morphologie :

islandais-01.jpg

 - Relativement petit, mais de constitution robuste, l'islandais supporte de lourdes charges à allure rapide sur de longues distances

- Ganache prononcée caractéristique

- Tête grosse et forte par rapport à sa taille

- Avant-bras puissant

- Canons d'ordinaire courts

- Sabot très durs et bien adaptés aux terrains difficiles

Taille :

Entre 1,23 à 1,32 m au garrot

Influences :

- Tarpan : Lui a donné sa morphologie robuste et l'aptitude à la course.

- Fjord : Les qualités primitives en mélange avec un surcroît de raffinement

Autres Informations :

Habitat : Toundra

Ancienneté : Préhistoire

Lignée : Tarpan

Pays : Islande

Robe : Toutes

Utilisation : Selle et Attelage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×