Pindos

pindos-01.jpg

Plus grand que le Skyros, le Pindos provient des Montagnes de Thessalie et d’Epire, domaines des chevaux traditionnels de la Grèce antique. Il est utilisé comme animal de bât à pied sûr en travaux agricoles et forestiers, ainsi que pour la selle et l’attelage. Les juments servent souvent pour la production de mules.

Origine :

Selon toute vraisemblance, le Pindos est directement issu du Thessalien. Au gré des siècles, il est probable qu’il ait subi l’influence des races du Péloponnèse, d’Arcadie et d’Epidaure.

Caractéristiques :

Le Pindos est un poney résistant qui peut se satisfaire d’une nourriture très pauvre. La queue est attachée haut (ce qui révèle une origine de cheval de Type 4), mais l’arrière-main est déficiente.  Les pieds sont durs, étroits, « en forme de boîte », et ignorent le ferrage. Le Pindos se distingue par sa fougue et on le dit obstiné.

Morphologie :

pindos-02.jpg

- Tête inclinée et assez longue, mais présentant une certaine qualité

- Dos puissant par rapport à l’arrière-main ; épaules moins rectilignes qu’on  pourrait le supposer

- Les canons sont longs et aux « os » déficients

- Les pieds sont très durs

Taille :

Environ 1,30 m au garrot

Influence :

- Cheval de Type 4 : Prototype de l’Arabe ; a transmis certaines caractéristiques morphologies

Autres Informations :

- Habitat : Montagne

- Ancienneté : Préhistoire

- Lignée : Cheval de Type 4

- Pays : Grèce – Thessalonique

- Robes : Baie, Noire et Brune

- Utilisations : Selle, Attelage et Bât

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site